Fuite d’eau, tuyaux bouchés, odeurs nauséabondes… autant de désagréments pouvant être évités en entretenant régulièrement sa plomberie. Quelques gestes suffisent pour préserver votre installation et vos équipements.

Des fuites d’eau sur les canalisations ou au niveau des joints, une eau qui ne s’évacue pas correctement dans l’évier, le lavabo ou la douche, des odeurs qui remontent des tuyauteries, des robinets qui manquent de pression… Il y a forcément un problème quelque part dans votre réseau sanitaire. Quelques gestes simples au quotidien et un entretien régulier suffisent à prévenir ces désagréments et à conserver sa plomberie en l’état.

Eviter les désordres sur la robinetterie

La robinetterie est l’élément de plomberie le plus utilisé dans un logement et selon le taux de calcaire contenu dans l’eau de la ville, des dépôts de tartre peuvent s’accumuler avec un risque d’encrassement des tuyaux et de détérioration des joints au niveau des robinets.

Les bons gestes :

  • Commencez par tester la dureté de l’eau. Il existe des bandelettes test vendues dans le commerce, simples à utiliser.
  • Si la concentration en calcium et magnésium est forte, votre eau sera dure et calcaire endommageant la tuyauterie et les canalisations. Si vous disposez d’une eau douce, vous aurez la chance d’avoir moins de problèmes avec la robinetterie.
  • Il existe des filtres anticalcaires électromagnétiques à poser sur les canalisations d’arrivée d’eau empêchant l’incrustation du calcaire mais ne modifiant pas la composition de l’eau.
  • Pour rendre une eau plus douce, il faut installer des adoucisseurs d’eau dont l’action chimique est imparable.
  • Détartrez régulièrement le pommeau de la douche, la douchette, les mousseurs de robinets, le robinet d’arrivée d’eau sur le réservoir de la chasse d’eau, le réservoir lui-même et votre chauffe-eau à l’aide d’une solution d’eau additionnée de vinaigre blanc.

Préserver la tuyauterie

Les canalisations ont une fâcheuse tendance à retenir toutes sortes de détritus, particulièrement ceux provenant du vidage des baignoires, douches et lavabos. Même les produits dits « lavants » comme les savons, les shampoings ou les gels douche encrassent la tuyauterie.

Les bons gestes :

Nettoyez régulièrement les bondes et installez des grilles de protection dans l’évier qui retiendront les saletés.

Evitez de verser des produits gras qui figent au contact du froid. Quand vous nettoyez quelque chose de gras, faites-le à l’eau très chaude afin que la matière grasse ne s’accumule pas sur la paroi des tuyaux.

Pensez à retirer les cheveux des siphons dans la salle de bains au moins une fois par semaine.

Plutôt que d’utiliser des produits nocifs pour l’environnement, jetez plutôt un peu de marc de café dans les canalisations. Il décolle les déchets des parois et évite une remontée des mauvaises odeurs. Ou utilisez un mélange de vinaigre et de bicarbonate de soude.

Bon à savoir : l’installation d’un clapet anti-retour au niveau de l’évacuation de l’appareil sanitaire concerné permet de contrôler le sens des fluides dans une tuyauterie évitant les retours d’eau et les pollutions olfactives qui vont avec.

Des installations en bonne et due forme

Entretenir sa plomberie c’est également veiller au bon fonctionnement des installations qui en dépendent.

Les bons gestes :

Ainsi, si l’eau s’écoule constamment dans la cuvette des WC ou si la chasse d’eau se déclenche toute seule, c’est sans doute le mécanisme qui est à remplacer. Il existe des systèmes standards faciles à changer, une fois l’alimentation en eau coupée.

Un entretien annuel du chauffe-eau ou de la chaudière, réalisé par un professionnel, s’impose pour conserver une bonne pression dans les tuyauteries. Un équipement bien entretenu est aussi le gage d’une consommation d’électricité mieux maîtrisée.

Le gel est l’ennemi de vos canalisations. Si certaines passent à l’extérieur ou dans des pièces non chauffées, isolez-les à l’aide de manchons spécifiquement adaptés.

Stopper les fuites

Pour éviter un dégât des eaux plus important, il faut réparer les petites fuites dès qu’elles apparaissent et en premier lieu détecter l’origine de ces fuites.

Le premier geste est de couper l’eau près du compteur pour réfléchir calmement. La fuite peut provenir d’un tuyau, d’une canalisation, d’une chaudière, d’une chasse d’eau, d’un chauffe-eau ou d’un équipement type lave-linge ou lave-vaisselle.

Si vous n’êtes qu’un piètre bricoleur et que votre installation est vétuste, n’hésitez-pas à faire appel à un professionnel qualifié qui peut vous éviter d’énormes travaux à long terme