Mousseur, douchette, chasse d’eau à double commande… sont quelques éléments qui favorisent l’économie de l’eau potable. Mais pour être plus vertueux, il faut également adapter vos gestes au quotidien et traquer la moindre fuite.

L’eau est un bien précieux qu’il faut préserver. 93 % de l’eau potable que nous consommons est utilisée pour l’hygiène, les sanitaires, la lessive, la vaisselle et l’entretien de l’habitat (source Ademe). Si vos factures grimpent, c’est sans doute que vous maîtrisez mal votre consommation ou que de petites fuites sont apparues sans que vous vous en aperceviez. De simple gestes au quotidien peuvent vous faire économiser l’eau dans votre foyer.

Au bout des robinets, posez mousseur et douchette

Le mousseur, placé au bout d’un robinet, est un dispositif qui injecte de minuscules bulles d’air dans l’eau qui coule. Facile à installer, le mousseur permet de réduire le débit d’eau de 30 à 50 % sans pour autant diminuer la pression.

La douchette joue le même rôle que le mousseur mais dans la salle de bains, sous la douche. Elle remplace une pomme de douche classique en optimisant la pression du jet d’eau tout en limitant sa quantité. Avec une douchette, vous pouvez économiser jusqu’à 75 % d’eau par personne tous les matins !

Une douche plutôt qu’un bain

Préférez les douches aux bains beaucoup plus économes en eau.

Moins de 80 litres pour une douche contre plus de 100 litres d’eau pour un bain et tout dépend de la taille de la baignoire !

Pas plus de 5 minutes sous la douche !

Utilisez un sablier ou un minuteur si vous n’avez pas la notion du temps.

Le lavabo, la solution la plus économe.

Avec une consommation de moins de 10 litres par minute, le lavabo reste la solution la plus avantageuse pour de petites ablutions.

Réduisez l’écoulement de la chasse d’eau

La chasse d’eau des toilettes est une grande consommatrice d’eau.

Préférez les réservoirs à double commande : un bouton pour une petite chasse d’eau avec trois litres d’eau déversée dans la cuvette et une grande chasse avec 6 litres d’eau.

Ce système à double flux est essentiellement conseillé pour les évacuations de WC reliées au tout à l’égout. En effet, les fosses septiques nécessitent une plus grande alimentation en eau pour leur auto-fonctionnement.

Réduisez la capacité de remplissage.

Si vous disposez d’un ancien réservoir de chasse d’eau avec une simple commande et que vous ne désirez pas en changer, vous pouvez y déposer deux bouteilles en plastique fermées. Celles-ci occuperont l’espace et réduiront la capacité de remplissage.

Utilisez l’eau de pluie

Pour cela, il faut d’abord disposer d’une cuve de récupération d’eau de pluie et d’une pompe électrique ou manuelle (pompe immergée pour les cuves enterrées, pompe de surpression pour faire circuler l’eau dans le réseau intérieur). L’eau doit bien sûr être filtrée pour éviter les impuretés et les odeurs.

Il existe des kits de récupération d’eau de pluie pour les WC prêts à l’emploi, contenant tout le système nécessaire.

Choisissez des appareils plus économes

Changez d’appareils de lavage pour des machines qui nécessitent moins d’eau en lavant tout aussi efficacement.

Les fabricants ont planché sur des solutions comme des machines à laver le linge qui ajustent la consommation d’eau en fonction du poids du linge. Ils ont équipé le lave-vaisselle de capteurs électroniques qui définissent les programmes adaptés pour laver la vaisselle avec un minimum d’eau et de chauffage.

Traquez les fuites d’eau

Des fuites non détectées peuvent entraîner une surconsommation d’eau de 5 à plus de 100 m3 par an.

 Pour repérer les fuites, faites un relevé de votre compteur d’eau au coucher et au lever. Si aucune machine n’a tourné et que votre consommation a bougé c’est qu’un robinet, une chasse d’eau ou votre ballon d’eau chaude goutte. Les canalisations sont plus rarement mises en cause sauf en cas de gel ou de vétusté de l’installation.

Changer les joints de vos robinets

Un robinet qui goutte c’est 5 litres d’eau qui partent dans la nature en une heure !

Il suffit souvent de changer les joints pour remédier au problème.

Pensez aussi aux joints de la chasse d’eau. Si elle fuit, il suffit parfois de débloquer le flotteur ou de détartrer le système avec du vinaigre blanc.

Vérifiez votre ballon d’eau chaude

Un entretien annuel s’impose mais il faut parfois changer le clapet du robinet d’arrêt pour stopper la fuite.